Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

Actions sur le document

Le Palais à Arlon, lieu de culture permanent

Le PalaisSitué sur le côté nord de la place Léopold, l'ancien palais de Justice a été érigé en 1864-66, sur les plans de l'architecte provincial Albert Jamot. De style néo-gothique du 15e s., il contraste avec le palais provincial néoclassique construit 20 ans plus tôt sur les plans du même architecte. Le palais de Justice est inauguré le 13 septembre 1866 à l’occasion de la joyeuse entrée de Léopold II à Arlon. Composé d'un corps principal à trois niveaux et de deux ailes plus basses, cet édifice est accessible par un imposant perron à double volée donnant sur trois portes en arc brisé. Un fronton orné d’une corniche, d’une frise, d’arcatures en relief et de trois clochetons surmonte l’ensemble. Les armoiries de la Province sont sculptées dans le tympan, tandis que celles des dix villes de la Province (de gauche à droite : La Roche, Bouillon, Houffalize, Virton, Neufchâteau, Arlon, Marche, Bastogne, Saint-Hubert et Chiny) sont représentées entre les linteaux supérieurs du premier étage et les fenêtres du second.


Le bâtiment abritait principalement la cour d’assises du Luxembourg et le tribunal de première instance. Depuis avril 2003, les services judiciaires ont été transférés dans le  ouveau Palais de Justice, Place Schalbert. Aujourd'hui ce bâtiment historique de la Ville participe à la richesse culturelle de la cité et témoigne d'une volonté de faire briller culturellement Arlon, ici, et au-delà des frontières. Les commerçants, les associations et les entreprises se l'approprient également à l'occasion pour en faire le temps d'une soirée ou de quelques jours le prolongement de leur activité dans un cadre différent et prestigieux.