Information

En raison des travaux rue Paul Reuter, l'accès à l'hôtel de ville se fait exclusivement via l'accueil ou via le parking situé à l'arrière. 

L'accès au parking de l'hôtel de ville se fait via l'entrée latérale, rue des Carmes. Ce dernier est accessible au public en dehors des heures d'ouverture de l'administration.

Coche verte
Information

arlonabesoindevous1

Tous ensemble, participons au grand projet
de renouvellement de l’image d’Arlon et ses villages.

 

« Vous habitez Arlon ou ses villages depuis longtemps ? Vous avez emménagé récemment ?
Vous y résidez la semaine ou seulement les week-ends ? Peu importe votre situation ou
votre âge, créons ensemble, pour la commune d’Arlon, une image qui nous ressemble »

 

Comment participer ?

 

Répondez à l’enquête :
• En ligne sur www.arlon.be/arlon-demain
• En version papier chez l’un de nos partenaires :
à l’accueil de l’administration communale
(hôtel de ville) à la maison de la culture,
au musée Gaspar et au Royal Office du Tourisme.
arlonabesoindevous2
Des questions ?
Contactez Johanna
am9oYW5uYUBjb21tb25wYXJhZG94LmNvbQ==
0032 473 48 58 39 ou
rejoignez-nous dès maintenant sur
www.facebook.com/ArlonDemain
Coche verte

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Découvrir Arlon / Patrimoine architectural / Le vieux cimetière et les thermes romains
Actions sur le document

Le Vieux cimetière et les thermes romains

 

Le vieux cimetière communal est désaffecté depuis 1853. Il comporte cependant encore nombre de croix des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles.

Ce site est occupé depuis l’époque romaine: les vestiges de thermes et d’un hypocauste (chauffage) y ont été retrouvés. A cet endroit a été érigée la première église paroissiale (VIIIe siècle). 


Une église romane, dédiée à saint Martin, est ensuite construite sur les fondations d’un bâtiment d’origine romaine. Elle perdure jusqu’au XVIe siècle, puis, sur ses ruines, une chapelle et un ermitage sont aménagés au XVIIe siècle. La chapelle est détruite en 1878.

Le Vieux cimetière et les thermes romains