Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Présentoirs d’arrosoirs consignés dans les cimetières
Actions sur le document

Présentoirs d’arrosoirs consignés dans les cimetières

La Ville d’Arlon, en poursuivant ses efforts en matière de protection de l’environnement, a décidé d’offrir un nouveau service à la population en mettant des arrosoirs à disposition des personnes souhaitant entretenir le fleurissement des sépultures.

Quatre présentoirs d’arrosoirs consignés ont été placés à des endroits stratégiques du cimetière, à savoir, au cimetière d’ARLON :

  • Entrée rue de Diekirch : près du point d’eau situé entre les parcelles D1 (aire de dispersion) et U1 (columbariums) ;
  • Entrée rue du Maitrank : près du point d’eau situé entre les parcelles C33 et C34 ;
  • Entrée rue du Temple : près du point « Tri des déchets » situé entre les parcelles C32 et C29 ;
  • Entrée N4 : près du point d’eau situé entre les parcelles C12bis et U3 (nouvelle parcelle cinéraire).

Mais aussi dans les villages :

  • STOCKEM : à l’entrée du cimetière (point d’eau quelques mètres plus loin), à droite ;
  • FREYLANGE : près du point d’eau situé à l’entrée du cimetière, à droite ;
  • FOUCHES : près du point d’eau de la parcelle C3 (extension du cimetière).

Concrètement, il vous suffit de glisser une pièce de 2 € dans le consigneur pour débloquer votre arrosoir, de vous servir au point d’eau le plus proche de la sépulture sur laquelle vous vous rendez et de redéposer ensuite votre arrosoir à l’endroit où vous l’avez emprunté pour récupérer votre pièce, comme au supermarché. Cette initiative permettra à chacun de ne plus devoir utiliser de bidons en plastique, qui se retrouvent dans la majorité des cas dans les allées ou dans les poubelles des cimetières.

Afin de garantir à tous un accès aisé à ce service, il est demandé de bien redéposer l’arrosoir à l’endroit où il a été emprunté. Si l’expérience est concluante, elle sera généralisée à l’ensemble des cimetières les prochaines années.