Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Sécurité : arrêt et stationnement , les règles à respecter
Actions sur le document

Sécurité : arrêt et stationnement , les règles à respecter

Les différences entre l'arrêt et le stationnement

  • Un arrêt est une immobilisation momentanée du véhicule sur la chaussée. Pour que le véhicule soit considéré comme arrêté, son conducteur doit se trouver à l’intérieur ou à proximité. L'arrêt peut avoir pour raison : soit la montée ou la descente de passagers, soit le chargement ou le déchargement du véhicule
  • Le stationnement est généralement plus long que l'arrêt. Le moteur du véhicule est éteint et le conducteur n’est pas à proximité.

Un véhicule à l'arrêt ou en stationnement ne doit ni gêner la circulation, ni représenter un obstacle dangereux.

Il est interdit de s'arrêter en voiture ou de stationner sur le trottoir (sauf si un marquage au sol l'autorise expressément) y compris devant chez vous.

Par contre, vous êtes autorisé à vous arrêter sur les zones de bus, le long de lignes jaunes discontinues, sur les zones de livraison afin de décharger une personne.

Règles de stationnement

Le stationnement, qu'il ait lieu dans une agglomération ou en dehors d'une agglomération, obéit à un certain nombre de règles précises. Il est donc interdit de se stationner :

  • Sur et à moins de 5 mètres d’un passage pour piétons
  • Le long de lignes jaunes continues
  • Sur un emplacement réservé aux personnes à mobilité réduite
  • Sur les zones d’évitement (lignes blanches obliques)
  • Devant les entrées carrossables ou portes de garages
  • Dans une zone piétonne
  • À contre sens
  • A moins de 20m d’un feu tricolore…

Si la chaussée n’est pas divisée en bandes de circulation, le stationnement sur cette chaussée est autorisé tant qu’il reste une largeur de passage de 3 mètres. Dès lors, à proximité d’une école, d’un bâtiment administratif…, en lieu et place de se stationner sur le trottoir, il est autorisé de se stationner sur la chaussée sauf si il y a présence d’un de ces panneaux : LES PANNEAUX DE SIGNALISATION E1 (cercle rouge bond bleu barré d'une ligne rouge diagonale) et E3 (cercle rouge fond bleu barré de deux lignes rouges diagonales)

  • Signal E1 : Stationnement interdit mais arrêt autorisé

L'arrêt est autorisé mais le stationnement est interdit à partir du panneau, du côté du panneau et jusqu'à la prochaine intersection.

  • Signal E3 : Stationnement et l’arrêt sont interdits (signal E3)

Le montant des amendes s’élève à 58 euros pour non-respect d’un signal E1 ou E3 et à 116 euros pour tout stationnement sur : passages piétons, trottoir, emplacement réservé aux personnes à mobilité réduite, zone d’arrêt de bus, piste cyclable…

L’enlèvement de votre voiture sera effectué et facturé si votre voiture représente un danger pour les usagers faibles et un obstacle sur la chaussée.