Information

En raison des travaux rue Paul Reuter, l'accès à l'hôtel de ville se fait exclusivement via l'accueil ou via le parking situé à l'arrière. 

L'accès au parking de l'hôtel de ville se fait via l'entrée latérale, rue des Carmes. Ce dernier est accessible au public en dehors des heures d'ouverture de l'administration.

Coche verte
Information

arlonabesoindevous1

Tous ensemble, participons au grand projet
de renouvellement de l’image d’Arlon et ses villages.

 

« Vous habitez Arlon ou ses villages depuis longtemps ? Vous avez emménagé récemment ?
Vous y résidez la semaine ou seulement les week-ends ? Peu importe votre situation ou
votre âge, créons ensemble, pour la commune d’Arlon, une image qui nous ressemble »

 

Comment participer ?

 

Répondez à l’enquête :
• En ligne sur www.arlon.be/arlon-demain
• En version papier chez l’un de nos partenaires :
à l’accueil de l’administration communale
(hôtel de ville) à la maison de la culture,
au musée Gaspar et au Royal Office du Tourisme.
arlonabesoindevous2
Des questions ?
Contactez Johanna
am9oYW5uYUBjb21tb25wYXJhZG94LmNvbQ==
0032 473 48 58 39 ou
rejoignez-nous dès maintenant sur
www.facebook.com/ArlonDemain
Coche verte

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / Galeries d'expositions / La Louve
Actions sur le document

La Louve

Le nom de la galerie, créée en 1997, s'inspire du nom du hameau où la galerie était établie auparavant, à Louftémont, qui signifie « maison des louvetaux ».
Ce fut une gageure, ou quasi une idée folle, que de fonder une galerie d'art dans un petit village, presqu’un hameau, comme Louftémont. Il s’agit d’une galerie professionnelle. C’ets une société qui travaille dans le marché de l'art, tout en poursuivant une ligne esthétique de qualité, bien que les projets soient divers: des artistes et des plasticiens actuels, pratiquant des styles différents; plus classiques et d'autres plus avant-gardistes.  Les artistes qui exposent à La Louve, sont suivis, promus notamment dans les publications de la galerie ou lors d'expositions extra muros organisées par La Louve. Ils définissent l'image de marque de la galerie.
La ligne directrice de la politique des expositions est l'éclectisme et une certaine qualité des œuvres. La galerie s'intéresse surtout aux artistes professionnels, en tous cas les artistes qui ont fait de l'art leur existence. Par ailleurs si elle a privilégié les artistes de l'agonie, elle est ouverte aussi aux autres inspirations, même les plus contemporaines
En mai 2015, La Louve a eu l’opportunité de venir s’implanter à Arlon, dans le quartier historique de la ville ou un mur romain du IIe siècle est d'ailleurs toujours visible  au sous-sol. Il s'agit d'une partie du mur d'enceinte d'Orolaunum Vicus.
La Louve propose des expositions "prestige" autour d'artistes modernes ou contemporains réputés, tels Dali, Magritte, Picasso, Masson, Duchamp, Miro, Redon, Rops, Fautrier...
Des artistes actuels appartenant au mouvement expressionniste que la galerie promeut (Aini, Albertelli, Correia, de Sagazan, Claude, Cuttolo, Depau, Dubrunquez, Andrieu, Miralles, etc.) ou des artistes modernes encore vivants (Dagu, De Taeye, Dubrunfaut), de diverses nationalités. Ou des photographes, comme Tom Baumann, Daniel Michiels, Stefan Delay, etc.
Des expositions d'œuvres dérivées de la bande dessinée, de dessinateurs côtés, tels que Tardi, Floch, Franquin, Yslaire, Loustal, etc.
Une présentation d'objets archéologiques rares des civilisations antiques : Egypte, Grèce, Gaules, Rome, Mésopotamie ...
Des expositions à thèmes.